ENERGIE

Dans cet espace d’exposition, nous allons parler des problématiques, enjeux énergie et de l’électricité en Afrique (Cameroun).Il aura les acteurs qui présenteront des solutions d’énergie à travers des sources comme le solaire, l’hydroélectricité, Eolien et la
biomasse.

La production d’électricité se répartissait en 2014 en 73 % d’hydroélectricité, 1 % de biomasse et 26 % de combustibles fossiles (pétrole 12,8 % et gaz nature 12,9 %). La consommation d’électricité par habitant est seulement 9 % de la moyenne mondiale et 4 % de celle de la France.

Le plan de développement du transport d’énergie prévoit la réalisation des ouvrages suivants :

  • Une centrale thermique à gaz à Kribi de 150 MW
  • La réhabilitation des centrales hydroélectriques d’Edéa et de Song Loulou pour un gain de puissance de l’ordre de 30 MW
  • Un barrage réservoir à Lom Pangar avec une usine de pied de 50 MW
  • Un aménagement hydroélectrique à Nachtigal de 280 MW
  • Un aménagement hydroélectrique de 75 MW à Warak sur la Bini
  • Les aménagements hydroélectriques de Song Dong (280MW), ou de Memve’elé (200 MW) devront être mis en service.

Le Cameroun compte un total de 13 104 localités. La population totale en 2004 est estimée à 16,5 millions d’habitants pour environ 3,2 millions de ménages. Seulement 2 111 localités sont électrifiées.

Les réserves prouvées de gaz au Cameroun sont estimées à 157 milliards m3 d’après la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH); ce gaz n’est pas encore exploité.

En ce qui concerne l’énergie solaire, le Cameroun dispose d’un potentiel abondant et disponible, mais très faiblement exploité.

Ceci nous présente les opportunités d’investir dans ce secteur comme:

  • Centrale de Biomasse
  • Centrale solaire ou champ solaire
  • Eolien
  • Exploitation du gaz
  • Production et distribution d électricité
  • L hydroélectricité
  • Infrastructure
X